+261 20 22 612 22
Sélectionner une page
Photo Youtta Mohn

Interview du Dr Mbolatiana Randresiarison, Ophtalmologue

Bonjour, alors, vous êtes ophtalmologue à Antananarivo ?

Bonjour, oui, en effet, je suis ophtalmologue.

En quoi ça consiste votre métier ?

Mon métier consiste à faire une consultation d’ophtalmologie pour les enfants et les adultes afin de prévenir une éventuelle maladie oculaire, de traiter une pathologie oculaire. Je traite les maladies de l’œil comme une conjonctivite, le glaucome, la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou d’autres maladies de l’œil.

Depuis combien de temps vous exercez à Antananarivo ?

J’exerce à Antananarivo depuis 2007.

Comment se déroule votre travail ?

Je fais des consultations ophtalmologiques dans mon cabinet. Mais un oculiste doit être habile et très méticuleux car l’œil est un appareil très sensible. Au quotidien, je mesure l’acuité visuelle avec différents appareils, j’examine le fond de l’œil pour détecter d’éventuelles anomalies et des troubles de la vision.
Par ailleurs, je consulte aussi dans un autre établissement.

Pourquoi vous avez choisi ce métier ?

C’est durant mes stages internés que je me suis intéressée à l’ophtalmologie. J’avais fait plusieurs années de bénévolat au sein d’un service ophtalmologique d’un centre hospitalier, et après, ce métier m’a plu.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Au cabinet, j’utilise une unité de réfraction. Il y a également les outils communs comme le tableau de lettres par exemple.

Vous travaillez en équipe ?

Je consulte au cabinet tous les jours, dans la matinée. Et trois demi-journées dans la semaine, je travaille dans un autre établissement.

Quelle est l’importance de diagnostiquer la vue ? Et chez les enfants ?

En fait, tout le monde pense que l’examen complet de la vue ne vise que les yeux et pourtant, cet examen peut en dire beaucoup plus sur la santé. C’est très important de dépister un éventuel déficit visuel surtout chez les enfants, afin d’améliorer convenablement la vue de l’enfant et de prévenir une amblyopie.

Vous avez un conseil à donner aux jeunes qui sont intéressés par ce métier

Je conseille aux jeunes d’être persévérants d’abord concernant les études universitaires.